Parentalité positive

Mon enfant a peur du noir : que faire ?

Pourquoi votre enfant a peur du noir et ce que vous pouvez faire pour l’aider à vaincre sa peur.

Votre enfant n’avait pas peur avant du noir. Mais tout d’un coup, il veut que vous gardiez les lumières allumées dans sa chambre – ou il se réveille au milieu de la nuit et a peur de se rendormir toute seul.

Les choses qui se bousculent la nuit font partie de la vie quotidienne des adultes, mais pour les tout-petits, elles peuvent être carrément terrifiantes.

Pourquoi votre enfant a-t-il soudainement peur du noir ?

Une fois que le processus de pensée d’un enfant devient plus sophistiqué, les  peurs peuvent sembler rendre les enfants anxieux à propos de tout un éventail de choses, surtout la nuit, quand il est facile pour l’imagination de n’importe qui de se déchaîner.

En plus d’une vie imaginaire riche, les enfants sont plus conscients du monde et de ses dangers. Ils ont des souvenirs plus longs que les bébés, donc une expérience négative (comme tomber d’une balançoire) peut déclencher une peur plus durable.

Les enfants sont également très influençables : votre tout-petit pourrait supposer, par exemple, que le monstre qui se cache dans la chambre de la fille dans le livre que vous avez lu la nuit dernière pourrait également apparaître dans sa chambre. Ou, si un frère ou une sœur a peur du noir, votre tout-petit pourrait décider que c’est une raison suffisante pour qu’il ait peur aussi.

Les changements (un déménagement dans une nouvelle maison, l’arrivée d’un nouveau frère ou d’une sœur ) peuvent également provoquer chez l’enfant un sentiment d’insécurité et de peur.

mon enfant a peur du noir

Quand la peur du noir commence-t-elle et se termine-t-elle généralement ?

Les enfants ont le plus souvent peur du noir à partir de l’âge d’environ 2 ans jusqu’aux années préscolaires, bien que cela puisse également apparaître chez les enfants plus âgés. La peur du noir dure généralement de quelques semaines à quelques mois.

Mais y’a-t-il vraiment un âge ? Mon fils a 10 ans et a toujours peur du noir. On doit toujours laisser la porte de sa chambre ouverte et laisser une lumière dans le couloir.

Que pouvez-vous faire contre la peur du noir de votre enfant ?

Quelques stratégies peuvent aider à contrôler l’imagination de votre enfant et l’aider à s’apaiser et à se sentir en sécurité seul la nuit :

Reconnaître la peur

Bien que la peur du noir puisse vous sembler irrationnelle, elle est très réelle pour votre enfant, donc l’ignorer ne la fera pas disparaître. En fait, ignorer ou taquiner de manière ludique une peur peut l’amplifier.

Laissez plutôt votre enfant parler de sa peur (« Dis-moi ce qui te fait peur ») sans nier ses sentiments (ne dites pas : « Les grandes filles n’ont pas peur du noir »). Soyez rassurant (« Je serai près de toi si tu as besoin de moi ») sans exagérer la peur ni exagérer l’attention.

Rester au lit et garder les lumières éteintes

Lorsque vous entendez les appels de votre enfant au milieu de la nuit, ne cherchez pas la lumière et ne l’amenez pas dans votre lit. Pour l’aider à apprendre à surmonter ses peurs, demandez-lui de rester dans son propre lit et de le réconforter dans le noir.

Si votre enfant ne peut tout simplement pas se rendormir sans vous, il vaut mieux que vous dormiez dans sa chambre plutôt qu’il dorme dans la vôtre. Essayez simplement d’éviter de dormir trop souvent dans la même pièce, car cela pourrait encourager votre enfant à devenir dépendant de vous pour dormir.

Jouez dans le noir

Essayez de faire des associations amusantes avec l’obscurité en organisant une chasse au trésor pour des objets qui brillent dans le noir ou en chassant des lucioles dans le jardin.

Essayez la relaxation

Avant de vous coucher, fermez les yeux ensemble dans le noir et imaginez une scène relaxante, comme jouer à la plage.

Offrir un objet sécurisant

Donnez à votre enfant un objet sécurisant comme sa peluche préférée par exemple, pour l’aider à se sentir plus en sécurité et détendu tout au long de la nuit .

Laisse un peu de lumière allumée

Une veilleuse peut grandement contribuer à dissiper les peurs d’un enfant. Choisissez-en une qui ne dépasse pas 4 à 7 watts et recherchez une ampoule de couleur jaune, en évitant la lumière blanche ou bleue.

Ou envisagez de laisser sa porte légèrement entrouverte et la lumière du couloir allumée. Il peut être réconforté par le filet de lumière et les bruits domestiques.

Personnellement j’ai trouvé récemment le doudou idéal qui fait les 2 à la fois : peluche ET veilleuse ! Mon fils l’adore et depuis n’a plus peur d’aller au lit.

veilleuse peluche

La peluche est toute douce, donc il peut la prendre dans ses bras comme un doudou.

La veilleuse peluche projette un ciel nocturne étoilé avec des étoiles et une lune au plafond. Il peut choisir la couleur qu’il veut : bleu, vert, ou ambre, en appuyant simplement sur sa patte avant.

doudou contre la peur du noir

Il y a un mode où les couleurs changent lentement toutes seules, ce qui a pour effet d’endormir doucement l’enfant. Ou alors l’autre mode permet de rester sur la couleur qu’il préfère.

dream buddies

Ce qui est très pratique, c’est qu’il y a un minuteur : au bout de 45 minutes, il s’éteint tout seul. Cela m’évite de devoir aller éteindre moi-même. Et en général, l’enfant a trouvé le sommeil au bout des 45 minutes.

veilleuse ciel étoilé

Et si jamais il se réveille la nuit, il lui suffit d’appuyer sur la patte du lapin ☺

Le lapin veilleuse a vite remplacer la veilleuse que je lui avais prise et franchement il l’adore !

Surveillez-le

Dites à votre enfant que vous êtes juste à côté, puis passez votre tête toutes les cinq à 10 minutes jusqu’à ce qu’il s’endorme s’il a peur que vous quittiez sa chambre.

Travaillez avec son imagination

Si il est convaincu qu’il y a un troll dans son placard, faites une recherche. Vous pouvez également nommer un jouet préféré pour monter la garde ou apprendre à votre enfant un mot spécial pour éloigner les trolls.

Vous pouvez également l’armer d’un porte-bonheur comme une lampe de poche, une baguette magique ou un vaporisateur rempli de potion anti-troll.

Applaudir sa bravoure

Faites-en tout un plat lorsque votre enfant affronte sa peur !

Vous pourriez même créer un système d’étoiles pour récompenser votre enfant pour son courage s’il reste dans son lit avec les lumières éteintes toute la nuit. Une mini-célébration ou une petite gâterie n’est pas de trop.

Comment prévenir la peur du noir ?

Pour aider à prévenir la peur du noir, évitez les émissions de télévision, les films et les livres effrayants. Et évitez les menaces qui peuvent déchaîner l’imagination d’un enfant (« Si tu ne te comportes pas bien, le troll va venir te chercher ! »).

Attention : taquiner ou utiliser la logique (« Regarde, la pièce a le même aspect avec les lumières allumées ou éteintes ») peut avoir l’effet inverse. Ces tactiques pourraient le rendre plus craintif parce qu’il pensera que vous ne comprenez pas le danger qu’il croit être très réel.

De plus, les taquineries peuvent saper l’estime de soi d’un enfant. Au lieu de cela, rassurez votre enfant en lui disant qu’il est en sécurité, même dans le noir.

Et vous ? Comment aidez-vous votre enfant à lutter contre sa peur du noir ? Partagez-nous vos astuces dans les commentaires !

Vous pourriez également aimer...

7 commentaires

  1. Je valide totalement, pour ma part j’ai également opté pour un doudou veilleuse et je pense que c’est la meilleure solution.

    1. Oui ça marche vraiment bien pour mon fiston aussi 😊

  2. Je valide complètement la peluche aussi! Nous on a une tortue qui fait musique, bruits blancs et veilleuse 🙂

  3. Je ne suis pas encore la mais merci beaucoup c’est super cet article

  4. Lydia Tygreat a dit :

    Trois de mes enfants ont eu peur du noir. Une seule s’en passe aujourd’hui et cela vient d’elle même. Je leur laisse une petite lumière et quand ils seront prêt, ils éteindront.

  5. Lestestsdestephanie a dit :

    Ici j’ai de la chance pas de soucis

  6. Mes enfants ont toujours une petite veilleuse dans leur chambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *